dim 26 mars 2023

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

CULTURE: Top départ des VAPAJ, un lancement en grande pompe.

C’est dans la grande salle climatisée Sotigui KOUYATE de la maison de la culture que s’est tenu ce dimanche 21 juin 2019 la cérémonie d’ouverture des Vacances Artistiques et Professionnelles pour Ados et Jeunes.

Placé sous le thème :« Culture et cohésion social et lutte contre l’incivisme », le lancement des VAPAJ a connu la présence de certaine personnalités bien connu du domaine artistique.
C’est à travers un spectacle issue de deux semaines de répétition.
Prenant la parole en premier lieu, le promoteur Issa SANOU a dans un speech d’une dizaine de minutes, égrainé les difficultés auxquelles la troupe et l’organisation ont été confrontés tout au long des deux semaines de résidence: « Sans mentir ça n’a pas été simple l’organisation de VAPAJ ».

Après s’en est suivi le discours du 4ème adjoint au maire de la commune de Bobo qui a tenu a montré le soutien du Maire ainsi que du conseil municipal pour la réalisation de ce projet.
Le lancement officiel des VAPAJ a été annoncé par le représentant du Gouverneur de la Région des Hauts bassins Mr BELEM en ces termes :« le gouvernement ne peut rester en marge vu le thème et le contexte sécuritaire du pays. La culture, c’est ce qui nous fait vivre ».

« Barra » un spectacle conçu en deux semaines de résidence de création. Faisant objet d’apothéose de la soirée, le spectacle a pris une heure de temps.
Durant une heure de temps, Issa SANOU et ses 50 musiciens, danseurs, et acrobates tiennent en euphorie toute la grande salle qui était bondée de monde avec des chorégraphies digne de pures professionnels du domaine.
En seulement deux semaines de répétition, il était quasiment impossible de créer un tel spectacle qui réuni le théâtre, la danse, le chant, les acrobaties d’ensemble. Mais par la ténacité des protagonistes un joyaux que tout le public va aimer a été créer.


A travers ce spectacle, le promoteur raconte tout une histoire passionnante, celle du travail comme son nom l’indique en langue dioula « BARA ». Il appelle à la valorisation de la culture pour un développement économique, une cohésion sociale et une stabilité sécuritaire du pays.
Mais malheureusement, cet art n’est pas vu à sa juste valeur a-t-il souligné. Il appelle également les partenaires à s’intéresser aux activités culturelles non seulement par des moyens financiers mais aussi par un soutien morale qui est pour lui la participation aux événements: « On a pas seulement besoin d’argent, on veut aussi qu’on vienne nous regarder ».

À la fin de la cérémonie toute la foule s’est levée pour féliciter la troupe par des ovations. Vraisemblablement satisfait du spectacle, Ousseni TALL spectateur pour sa première fois reste surpris :« je n’avais jamais mesuré la qualité que les spectacles de ce genre pouvait avoir. Le message est bien passé et à partir d’aujourd’hui je prendrai part à tout ce qu’il y’a comme spectacle de ce genre .» Pour l’heure, le regard est désormais fixés sur la formation des jeunes qui se tiendra jusqu’au 4 août prochain.

Abdoulaye COULIBALY (stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

CHORÉGRAPHIE: la Compagnie Sanou Ka Sanu bientôt en résidence au BCMO

Le spectacle « Maux » de la Compagnie Sanou...

SPECTACLE: l’artiste reggaeman « Brakiss », tient son concert

Le musicien Diarra Boureima, virtuose de la musique reggae,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page